Tendances

Commencer son Bullet Journal

Vous avez sûrement déjà dû en entendre parler, le bullet journal est LA tendance en matière d’agenda du moment! Bon ok, j’ai l’impression d’arriver après la guerre, mais je pense que je ne suis pas la seule à m’être posée cette question: mais euh pourquoi faire?

Tout d’abord qu’est ce que le bullet journal? 

Le bullet journal est un carnet regroupant tout: tous vos rendez-vous, vos tâches quotidiennes, vos événements, vos envies, vos projets, vos attentes, et cela dans le but d’avoir une meilleure visibilité sur votre vie, vos activités, afin de pouvoir mieux vous organiser dans votre quotidien.

Vous allez me dire, oui mais il y a déjà les agendas pour ça? Oui mais non. Enfin oui parce que les agendas servent à noter vos rendez-vous, mais non parce que les agendas ne sont pas « flexibles » ou personnalisables à souhait!

Comment se présente ce carnet?

Il s’agit d’un carnet vierge, que vous allez créer de A à Z. Vous pouvez prendre un carnet lambda, avec des pages blanches, des lignes ou des pointillés, peu importe. Prenez le modèle qui vous conviendra pour commencer.

Pour ma part, j’ai pris le Leuchtturm 1917 en format A5, avec des pointillés parce que c’est celui qui est le plus utilisé sur la toile. Oui je suis un mouton, ne me jugez pas. Si vous voulez faire comme tout le monde, vous pouvez le commander sur Amazon. Sinon, prenez n’importe lequel, un que vous trouvez joli, un que vous trouver pratique, peu importe!

Mon matériel:

bullet journal materiel.JPG

L’angoisse de la page blanche

Ce qui peut vous freiner dans la création de votre bullet journal, c’est que vous commencez sur un carnet vide, où tout est à faire. Pour certains, il vous faudra numéroter les pages, mais ce n’est pas le cas du Leuchtturm! Les pages sont bien numérotées, et vous avez même un emplacement pour le sommaire en début de carnet.

Au départ, on ne sait pas trop par où commencer, on tâtonne… Je me suis donc inspirée de ce que j’ai pu lire, ou voir dans des vidéos sur le sujet pour m’aider à me lancer.

Comment je me suis organisée:

J’ai laissé les premières pages « contenu » pour m’en servir comme sommaire. Je les complète au fur et à mesure de la création de mes pages.

Leuchtturm 1917.jpg

Ensuite, j’ai fait une page de présentation. J’ai essayé de faire quelque de joli, et ma foi je ne suis pas mécontente de moi!

bullet journal.JPG

En page 3, j’indique les années concernées par mon Bujo. Comme je le commence au mois de mai, il s’étalera jusqu’à l’année 2018…

2017 - 2018.JPG

En page 5, j’ai créé la page « KEYS » ou bien « codes », ou encore « clés » suivant les Bujo. Cette page sert en fait de légende pour identifier vos tâches, vos rendez-vous, vos reports de tâches, ce qui est urgent, vos événements, etc…

keys bullet journal.JPG

Sur la page 6 – 7 j’ai créé le « CALENDEX ». Il me sert à y reporter les anniversaires, les fêtes, mes congés, et mes événements à venir pour avoir une visibilité globale sur l’année.

Calendex.JPG

Sur les pages 8-9 et 10-11, j’ai créé le planning annuel sur lequel je note les événements/tâches importants.es.

planning mensuel.JPG

Cela me permet d’y noter ce qui est à prévoir ou ce qui est déjà prévu. Exemple, je sais qu’en juin, je dois m’occuper de faire changer les pneus de ma voiture. Comme je ne l’ai pas encore planifié, et que la page « Juin » n’est pas encore créée, je l’ai inscrit sur cette page.

Les pages 12 et 13 sont pour le moment vides donc inutile de vous les montrer mais je compte m’en servir pour y reporter les « trackers » de mon blog. Je me suis rendue compte par la suite que ça ne servait à rien de laisser des pages vides, qu’il fallait vraiment les remplir au fur et à mesure. Si l’idée d’une page vous vient, créée la à la suite, en plein milieu de votre semaine, peu importe puisque vous irez l’indexer dans votre sommaire en tout début de votre bujo.

Sur la page 15, je commence mon mois de Mai! Et sur le page 14, je note au fur et à mesure, ce que j’ai aimé dans ce mois… Je trouve cette page plutôt cool car elle permet vraiment de se concentrer sur le positif.

DSC_0194.JPG

Sur la page suivante, j’ai créé la page « A ne pas oublier » elle me sert à noter mes idées, mes envies, pour le mois. Ce sont des choses que j’aimerai faire, mais je ne sais pas exactement quand je vais les faire donc je les note sur cette page pour les planifier plus tard dans le mois.

DSC_0198.JPG

Ensuite commence le planning journalier. Ici je note d’un jour à l’autre mes tâches à effectuer, mes rendez-vous pris etc. Je peux y noter aussi des choses importantes qui ont pu se dérouler durant cette même journée.

Après 15 jours d’utilisation:

Je m’aperçois que j’ai besoin d’une nouvelle page. Une page « hebdo » pour avoir une visibilité sur ma semaine. Le planning journalier ne m’est pas toujours utile car je n’ai pas besoin de noter au jour le jour ce que je dois faire. Le planning hebdo peut me suffire. Je garde tout de même le planning journalier pour y reporter mes tâches quotidiennes si j’en ai.

Je pense aussi créer une page mensuelle pour le mois de Juin, afin d’avoir une visibilité globale de départ suivie d’une page hebdo avant chaque semaine, puis mon planning quotidien.

J’ai créé la page « idées d’articles pour le blog ». Comme son nom l’indique, je note mes idées au fur et à mesure qu’elles me viennent.

Planning hebdo bujo.JPG

Après le planning hebdo, commence mon planning journalier:

DSC_0196.JPG

Une chose importante: il ne faut pas avoir peur de se tromper. Des erreurs, vous allez en faire, mais ce n’est pas grave! Plus vous avancerez dans votre Bujo, et plus vous saurez comment l’organiser.

Un bullet journal est avant tout personnel. On peut se calquer sur ceux des autres pour commencer, mais vous vous rendrez vite compte que certaines pages vous manquent ou vous sont inutiles. Eh oui! Nous n’avons pas toutes les mêmes vies! D’où l’idée du bullet journal qui est totalement flexible et personnalisable.

Il faut vous dégager un petit peu de temps pour commencer. Surtout si vous voulez faire quelque chose de joli.

Si comme moi vous n’êtes pas trop dessin.. Équipez-vous de Stickers, de rubans adhésifs pour décorer votre Bujo. Ils font toujours leur petit effet, et vous aideront à camoufler les  petits « ratés » 😉 .

Depuis que je l’ai commencé, je prends vraiment plaisir à le compléter, et il devient un réel support dans mon quotidien. Je redécouvre aussi l’univers de la papeterie que j’avais laissé de côté depuis la sortie de l’école…

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s