MATERNITE

Mon 2ème trimestre de grossesse

Hello, me revoilà comme prévu pour vous parler de mon deuxième trimestre de grossesse qui s’est achevé mi-août.

En réalité je n’ai pas eu le temps de vous le faire avant car il m’est arrivé quelques petites péripéties pas très agréables, mais tout va bien maintenant.

A l’heure où je vous écris, j’en suis à la fin de mon troisième trimestre. Eh oui… Le temps passe vite!

Alors pour commencer, j’avais entendu dire que le deuxième trimestre était le plus agréable pour les femmes enceintes dans la mesure où on se sent plus apaisée, plus stable émotionnellement et que de manière générale les maux comme les nausées, fringales disparaissaient.

Eh bien c’est pas faux 🙂

Il est vrai que je me suis sentie beaucoup mieux. Moins stressée par rapport à ma grossesse et à mon bébé qui arrive.

La première chose que j’attendais le plus était de sentir bébé bouger. Certaines femmes décrivent cette sensation comme des petites bulles dans le ventre. Pour ma part, c’est au milieu du 4ème mois que j’ai commencé à sentir de petits effleurement légers sur la parois de mon bidon.

C’était tellement adorable ❤️ et j’avais enfin le sentiment d’une sorte de concrétisation de ma grossesse. Cette sensation où l’on sent son bébé bouger, on prend pleinement conscience qu’on est en train de fabriquer un petit être qui se développe en nous…

Le second trimestre est aussi le moment où mon ventre a commencé à bien s’arrondir. Et je trouvais ça tellement joli ! Là aussi, une concrétisation de ma grossesse. Ce petit ventre qui commence à prendre forme et à être bien visible aux yeux de mon entourage.

Un point que je n’avais pas ou peu abordé dans mon article sur mon 1er trimestre de grossesse : mon poids et mon alimentation.

Dés les premières semaines de grossesse, j’ai vu mon corps changer, stocker davantage les graisses. Normal, notre corps fabrique un petit être, ce n’est pas rien ! Il fait des réserves.

Même si j’ai rapidement fait attention à mon alimentation ( après la période des fringales) en privilégiant fruits, légumes, viandes maigres, tout en me faisant plaisir quand même ( fait pas déconner non plus, j’aime trop manger , j’ai vu notre amie la cellulite venir s’installer dans mes cuisses ( où j’ai tendance à prendre du poids en premier et à faire de la rétention d’eau) . Autant vous dire que j’étais ravie (c’est faux).

Qu’on se le dise, certains changements corporels sont inhérents à la grossesse, et mieux vaut les accepter 😉. Patience, on reprendra le sport en temps voulu!

Le principal est de bien manger pour son bébé, pour soi et de manger varié. Avant ma grossesse je n’étais pas une grande fan de fruits. Depuis que je suis enceinte, je n’en ai jamais mangé autant! J’ai fait ma cure de fraises ( oui je sais c’est très cliché 😂), de kiwis, de nectarines, de bananes, en ce moment c’est le raisin, nous sommes en plein dans la saison. Et je compte bien continuer sur cette lancée après mon accouchement.

J’ai mangé beaucoup de salades composées le midi, je pense que c’est plus simple étant enceinte pendant la période printemps/été, et le soir je mangeais avec mon chéri du poisson environ 2 fois par semaine, de la viande avec des féculents, des tartes, etc… En dessert je prenais généralement une compote ou un produit laitier.

A côté de ça je me suis autorisée du chocolat le soir ( 1 ou 2 carrés), mes petites tartines de beurre/confiture le matin, de bonnes pizzas faites par mon chéri, etc… J’ai vraiment essayé de manger au maximum équilibré à 75-80% du temps et de me faire plaisir pour le reste.

Par contre j’ai arrêté d’acheter des gâteaux, et évité au maximum le grignotage entre les repas.

En terme de prise de poids, j’en étais en moyenne à 1kg /mois depuis le début de ma grossesse.

Au 6ème mois, les choses se sont un peu compliquées.

Un soir j’ai commencé à avoir des contractions régulières, de plus en plus rapprochées allant jusqu’à une contraction toutes les 3 minutes… Même si elles n’étaient pas spécialement douloureuses, elles se faisaient de plus en plus ressentir. Avec mon chéri, on a décidé d’aller à l’hôpital pour vérifier que tout allait bien. Je n’étais pas plus inquiète que ça mais je voulais qu’on me rassure, qu’on me dise que ce n’était rien.

Arrivée à l’hôpital, je suis très rapidement prise en charge par une sage-femme qui examine mon col. J’ai ensuite droit à une petite écho pour mesurer sa longueur. Ok il a bougé, mais il est toujours fermé. Puis je passe au monitoring. J’avais toujours des contractions, toujours aussi rapprochées.

On me donne dans un premier temps un comprimé pour détendre mon utérus. Pas d’effets. On me donne ensuite un autre médicament pour stopper les contractions, on patiente une heure, puis on me refait un monitoring, les contractions étaient toujours là, bien ressenties. A ce moment là la sage femme me dit qu’elle doit me faire une piqûre dans les fesses pour aider à la maturation des poumons du bébé en cas d’accouchement prématuré et qu’ils vont me garder sous surveillance. Le risque était que les contractions agissent sur l’ouverture du col.

Dans ma chambre, je m’endors épuisée aux alentours de 4h du matin et je me réveille quelques heures après, plus de contractions… Ils m’ont gardé sous surveillance 2 nuits avec une deuxième piqûre (dans l’autre fesse cette fois car j’avais encore mal de ma piqûre de la veille!!).

Après mon petit séjour à l’hôpital, c’était repos avec surveillance à domicile d’une sage femme, et un traitement que j’ai dû arrêter car je ne le supportais pas. Sinon plus de ménage, plus de courses, plus de voiture, plus de travail, repos COMPLET et annulation de nos vacances dans le sud.

Et pour cause, la moindre émotion, changement de station debout/assise me faisait contracter.

Alors priorité à bébé, le reste attendra.

Du coup j’ai passé mon mois d’août à la maison, à ne rien faire… Pas évident surtout quand vous devez préparer l’arrivée de votre petit bout. Je culpabilisais de laisser le futur papa tout faire sans que je ne puisse l’aider. Après je ne vais pas me plaindre, je n’étais pas alitée non plus comme peuvent l’être certaines femmes. Je pouvais quand même bouger d’une pièce à l’autre. Mais moi qui suis habituellement très active, ce passage a été un peu compliqué.

Voilà comment s’est terminé mon second trimestre. Alors si je peux donner un conseil à toutes les femmes enceinte, levez le pied!

Même si on vous dit que tout va bien, que votre grossesse se passe bien, n’allez pas croire que vous pouvez garder le même rythme qu’avant, votre corps vous le rappellera, et c’est ce qui s’est passé pour moi.

A bientôt et prenez soin de vous ❤️

Une réflexion au sujet de « Mon 2ème trimestre de grossesse »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s